S'INSCRIRE | SE CONNECTER
Processing
Rss
  • AOP Bordeaux Rouge 2016Augmentation
  • AOP Côtes du Rhône Bio certifiéAugmentation
  • AOP Graves blancAugmentation
  • AOP Côtes de BergeracAugmentation
  • AOP Bordeaux RoséAugmentation
  • AOP Bordeaux Rouge 2015Augmentation
  • IGP Oc Sauvignon BlancAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Grenache NoirAugmentation
  • IGP Pays d'Oc ViognierAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Sauvignion BlancAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Muscat petit grains BlancAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Muscat d'AlexandrieAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Générique BlancAugmentation
  • IGP Pays d'Oc ChardonnayAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Merlot RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Grenage Noir RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Générique RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Cinsault RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Syrah RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Syrah RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Pinot Noir RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Merlot RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Marselan RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Malbec RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Grenage Noir RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Cabernet Sauvignon RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Générique RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Oc Cabernet Franc RougeAugmentation
  • IGP Saint Guilhem le Désert / Val de Montfer BlancAugmentation
  • IGP Côte de Thongue RougeAugmentation
  • IGP Côte de Thongue BlancAugmentation
  • IGP Cote de Thau BlancAugmentation
  • IGP Cevennes BlancAugmentation
  • IGP des Coteaux de Peyriac BlancAugmentation
  • IGP Cité de Carcassonne RougeAugmentation
  • IGP Pays d'Hérault BlancAugmentation
  • IGP Pays d'Hérault RoséAugmentation
  • IGP Pays d'Hérault RougeAugmentation
  • IGP Gard RougeAugmentation
  • IGP Gard RoséAugmentation
  • IGP Aude BlancAugmentation
  • IGP Aude RoséAugmentation
  • IGP Aude RougeAugmentation
  • AOP Muscat de Saint Jean Minervois BlancAugmentation
  • AOP Muscat de Mireval BlancAugmentation
  • AOP Faugères RougeAugmentation
  • AOP Faugères RoséAugmentation
  • AOP Saint Chinian RoséAugmentation
  • AOP Saint Chinian RougeAugmentation
  • AOP Picpoul de Pinet BlancAugmentation
  • AOP Minervois RougeAugmentation
  • AOP Minervois RoséAugmentation
  • AOP Limoux BlancAugmentation
  • AOP Fitoux RougeAugmentation
  • AOP Corbières RoséAugmentation
  • AOP Corbières BlancAugmentation
  • AOP Cabardès RougeAugmentation
  • AOP Languedoc Terrasse du Larzac RougeAugmentation
  • AOP Languedoc Saint-Christol RougeAugmentation
  • AOP Languedoc RoséAugmentation
  • AOP Languedoc RougeAugmentation
  • AOP Languedoc Pic Saint-Loup RougeAugmentation
  • AOP Languedoc BlancAugmentation
  • AOP Languedoc La Clape RougeAugmentation
  • AOP Beaujolais Rouge Augmentation
  • AOP Beaujolais Villages Rouge Augmentation
  • AOP Crémant de LoireAugmentation
  • AOP Saumur MousseuxAugmentation
  • AOP St Nicolas de Bourgueil RougeAugmentation
  • AOP Chinon RougeAugmentation
  • AOP Touraine RougeAugmentation
  • AOP VouvrayAugmentation
  • AOP Touraine Blanc tranquilleAugmentation
  • AOP Saumur ChampignyAugmentation
  • AOP Saumur RougeAugmentation
  • AOP Anjoux RougeAugmentation
  • AOP Rosé de LoireAugmentation
  • AOP Cabernet d'AnjouAugmentation
  • AOP Rosé d'AnjouAugmentation
  • AOP Coteaux du LayonAugmentation
  • AOP Saumur BlancAugmentation
  • AOP Anjoux BlancAugmentation
  • AOP Gros PlanAugmentation
  • AOP Muscadet S.MAugmentation
  • AOP Muscadet ACAugmentation
  • AOP Coteaux Varois en Provence RoséAugmentation
  • AOP Coteaux Varois en Provence RougeAugmentation
  • AOP Coteaux d'Aix en Provence BlancAugmentation
  • AOP Coteaux d'Aix en Provence RoséAugmentation
  • AOP Coteaux d'Aix en Provence RougeAugmentation
  • AOP Côtes de Provence BlancAugmentation
  • AOP Côtes de Provence RougeAugmentation
  • AOP Ventoux RoséAugmentation
  • AOP Ventoux RougeAugmentation
  • AOP Lubéron RoséAugmentation
  • AOP Grignan les Adhémar RougeAugmentation
  • AOP Costières de Nimes BlancAugmentation
  • AOP Costières de Nimes RoséAugmentation
  • AOP Costières de Nimes RougeAugmentation
  • AOP Vinsobres RougeAugmentation
  • AOP Vacqueyras RougeAugmentation
  • AOP Tavel RoséAugmentation
  • AOP Saint Joseph RougeAugmentation
  • AOP Rasteau RougeAugmentation
  • AOP Lirac RougeAugmentation
  • AOP Hermitage RougeAugmentation
  • AOP Gigondas RougeAugmentation
  • AOP Crozes Hermitage BlancAugmentation
  • AOP Crozes Hermitage RougeAugmentation
  • AOP Côte rôtie RougeAugmentation
  • AOP Cornas RougeAugmentation
  • AOP Condrieu BlancAugmentation
  • AOP Beaume de Venise RougeAugmentation
  • AOP Côte du Rhône Village RougeAugmentation
  • AOP Côtes du Rhône BlancAugmentation
  • AOP Côtes du Rhône RoséAugmentation
  • IGP Oc SyrahAugmentation
  • IGP Oc Cabernet SauvignonAugmentation
  • AOP Côtes de Provence Rosé Augmentation
  • AOP Côtes du Rhône Rouge Augmentation
  • AOP Muscadet Sèvre-et-Maine Blanc Augmentation
  • AOP Cabernet d'Anjou Rosé Augmentation
  • AOP Corbières Rouge Augmentation
  • IGP Oc Merlot Augmentation
  • Vin de table blancAugmentation
  • AOP St ChinianAugmentation
Pays d’Oc : la qualité a payé
Pays-dOc-la-qualite-a-paye

En volume, le bilan de la campagne 16/17 vrac d’IGP Pays d’Oc peut se résumer ainsi : retour à la normale, selon Pays d'Oc. L’année a été surtout marquée par un intérêt des acheteurs pour les produits de qualité.

Le bilan de la campagne 16/17 du vrac Pays d’Oc qui a été vécu comme très difficile par la production, est au final beaucoup moins sombre. Globalement, les volumes d’IGP Pays d’Oc sont en retrait de 10,5 % par rapport à la précédente campagne généreuse (13,6 millions d’hl produits) et de 5,6 % en valeur. Mais Inter’Oc relativise le recul du marché vrac, en se référant aux chiffres des campagnes passées. L’interprofession indique que 5 077 881 hl ont été commercialisés, proche de la moyenne quinquennale (calculée entre 10/11 et 14/15) qui s’établit à 5,2 millions d’hl. La perte de commercialisation serait alors de 120 000 hl, assure Inter’Oc. En clair, le bateau amiral de la région languedocienne ne prend pas l’eau. Il revient juste à des standards de commercialisation que la vendange importante de 2015 avait peut-être fait oublier.

Reste que l’on ne peut nier les reculs de volume et des prix saillants dans certaines catégories. Les blancs inquiètent, en particulier les chardonnays et les sauvignons qui perdent respectivement 14,1 % et 15,5 % en volume. En rosé, grenache et cinsault sont aussi à la peine.

La qualité en question

Alors, pourquoi cette hétérogénéité avec des situations dans la normale et des cas préoccupants ? Une question de qualité, répondent en chœur production, courtier et négoce. « Si certains producteurs ont connu des difficultés de commercialisation durant la campagne 16/17, c’est lié à la qualité. Nous sommes face à un gros problème avec des producteurs qui ne font pas le rendement et un rapport qualité/prix qui n’est pas en phase avec le marché » pose sans ambages Jean-Marc Le Méhauté, courtier. L’analyse fait d’ailleurs l’unanimité. « Aujourd’hui, c’est le facteur essentiel de la réussite » reconnaît Bruno Manzone, de la Cave des Vignerons créateurs (fusion des caves de Bellegarde, Jonquières, Saint-Vincent, Manduel et Saint- Gilles). « Nous recherchons des vins de qualité, suffisamment concentrés, mûrs, avec du gras. Ces vins sont tout à fait capables d’affronter la concurrence internationale. Nos expéditions d’IGP Pays d’Oc sont d’ailleurs en croissance. Et nous achetons ces vins dans la moyenne des prix pratiqués, voire dans la fourchette haute » précise Xavier Roger, de LGI, spécialiste de l’export (30 000 cols/an).

Cette analyse peut paraître un peu éloignée des multiples alertes lancées durant l’année face à la concurrence espagnole. Elle interroge aussi. Y a-t-il eu un relâchement de certaines caves quand à la sélection des raisins ? La date de vendange est-elle toujours bien réfléchie en fonction de la maturité optimale ? Certains pensent qu’après plusieurs campagnes de hausse de prix, durant lesquelles le facteur qualitatif n’entrait pluss en compte dans la fixation du prix, des producteurs ont relâché leurs efforts.

Difficultés sur le chardonnay

Mais, il y a aussi d’autres facteurs qui ont induit des baisses de commercialisation. En chardonnay, notamment. « La hausse de 40 % du prix en 2014 n’a pas été absorbée par le marché. Celui-ci ne peut franchir la barre des 100 euros, sinon, le prix au consommateur est trop élevé par rapport à d’autres origines » commente Xavier Roger qui estime que ce sera un bon compromis de ne pas dépasser les 100 euros pour le chardonnay lors de cette campagne. Pour Jean-Marc Le Méhauté, il faudrait passer dans la fourchette des 95/100 euros. Des prix qui risquent d’avoir du mal à passer auprès des producteurs qui font face à une vendange historiquement faible.

[ Source Vitisphere ]

Vinsenvrac.com s'adresse à vous, si vous êtes...
Dernière Actualité
Contrats d'achats
Afin de faciliter la conclusion de vos négociations, voici différents modèles de contrats d'achats interprofessionnels des vins en vrac :
Abonnez-vous à la E-lettre
Suivez Vinsenvrac.com
Facebook-icone google-icone twitter-icone
Les services
Devenir Partenaire
Contacts
+33 (0)4 67 02 40 26
contact@vinsenvrac.com
© Vins en Vrac 2014 - Tout droit réservé